Raid des Terres noires / 3 vidéos ,C.R de édition 2010 / à quoi s’attendre ?



Compte rendu de notre parcours de 55km + 3 vidéos

Le dimanche matin , après le départ du raid 70km ( 3300m D/P ) , nous partons à 8h15 sur ce 55km avec déja 1800m D/P . Le départ est tranquille mais avec déja quelques courts passages techniques , rapidement , nous attaquons la montée sur un chemin puis en sentier étroits , raides , avec quelques belles épingles pas facile à négocier , des passages en dévers et un passage un peu périlleux avec des filets de protections , le tout bien sur en forêt donc avec des racines ici ou là. En haut , nous sommes déja bien chaud.

Vidéo du début du parcours , l’ascension

En haut donc , nous prenons un chemin large en faux plat puis un single track sympa en légère descente , après une très courte côte nous attaquons la descente vers le ravito , elle se fait un sentier type GR de montagne avec pas mal de pierres aux débuts , quelques uns auront besoin de mettre pieds à terre .

Après le ravito , toujours pas mal de pierres mais cette fois ci en côte , elle demande pas mal d’effort , technique et anticipation . Les 1er compétiteurs du raid 70km passe tout ça à un rythme d’enfer avec une facilité déconcertante .


Pour la suite , quelques passages sont  humide , les racines en descente sont mortelles , 1er gamelle .

Après un très court passage sur route , nous attaquons une descente assez raide , humide , plein de racines , le changement d’adhérence soudain mets fatale , 1er chute ou presque , je reste accroché à un arbre . Dans ce secteur , il y aura pas mal de petites glisses sur les parties les plus lentes , les passages s’enchainent , ça n’arrête pas , excellent !

Comme toute bonne rando nous avons droit à un passage un peu gras , la chute n’est jamais très loin.

Le must , c’est la traversée des terres noires

La 1er partie , avec un gros trou et singles tracks entre les bosses s’enchainent sans hésitation , rapidement , quand nous arrivons sur la 1er cassure et que la fléche indique qu’il faut plonger dans quelques choses qui à 1 mètres ressemble à  un ravin , ouups !!!! comme tout les nouveaux je pose pied à terre pour apprécier la pente , le terrain est lisse , sans danger , l’adhérence est très bonne sur les collines des terres noires , le passage se fait facilement mais au 1er abord , ça surprend .

Rapidement , je me prend au jeu , j’accélère aux mieux de mes possibilités , je sautille sur les petites marches les petites et le bosses , sur les autres passages très pentu , je ne me pose plus trop de question , si il y a une flèche , c’est parti ! Dur de garder un bon rythme , c’est très physique car il faut garder ça vitesse pour remonter .

C’est un terrain de jeu fantastique avec des points de vue exceptionnels , c’est grandiose!

Nous avons le droit à une belle grimpettes pour atteindre le point culminant de ses collines , quelques portages seront nécessaire . En haut , j’attends Patrick , pas très technique , pas très sur dans les descentes , il passera 70% de son temps à pieds pendant cette traversée des terres noires.

La sortie des terres noires se fait sur une descente moins technique entre les petites collines , c’est du bonheur.

Vidéo , ma traversée des terres noires , le must !

Après les terres noires , des petits challenges en côte.

En bas , nous sortons des terres noires par un ruisseau , quelques bonnes flaques , pour en sortir , plusieurs beaux raidillons un peu glissant , si tu cales , T mort . Le sentier monte très raide ça se monte mais nous , nous sommes à pieds . Nous arrivons maintenant sur une route de montagne. Cette route en descente est très sympa , les virages s’enchainent sur deux petits kilomètres et ceux jusqu’au dernier ravitaillement.


Au ravito , il reste 15km , je me sens bien , je décide d’accélérer . Je pars donc sur un bon rythme sur cette longue côte en chemin roulant.

En haut , je tourne à droite sur un single track en faux plats avec des raidillons , des passages de dalles à franchir en côte , des dévers avec  le vide sur deux , trois mètres  . Tout y passe , je passe assez vite tout se secteur en tapant bien dans mes réserves.

Le single prend de la pente en sous bois avec quelques belles épingles .

Très progressivement , le single prend de la pente , légère au début , puis de plus en plus raide , rien de terrible mais comme le chemin est étroit , pas très propre quelques uns préfèrent passer à pieds . La pente devient maintenant plus rapide , j’enchaine des petits changement de direction à bloc , puis tout d’un coup les virages commencent à ce fermer et se transforment en épingles , certaine dans une bonne pente demandent un gros freinage , de la balle !!!!

Un peu trop en confiance , un peu cuit aussi , l’heure de la 2éme gamelles est arrivée.

Dernière épingle en bas , je tente un intérieur , surement un peu vite , pas très lucide , je me prend une racine sous la roue avant , glissade , en essayant de me rattraper c’est la crampe , même double crampes , je me retrouve assis avec des crampes à la sortie du virage mais qu’est ce qu’elle était bonne cette descente . Double OOuuuaaahhhh à cause des crampes et pour cette descente de folie.

Une fin de parcours avec encore beaucoups de surprises , c’est jamais fini les terres noires tant que vous n’avez  pas franchi la ligne d’arrivée.

Un conseil , souvenez vous en , sur les terres noires noires vous pouvez passer trois quart heure pour faire deux kilomètres à quatre kilomètres de l’arrivée si comme moi vous partez à bloc sur les quinze derniers kilomètres croyant être presque rendu . Parti dans mon délire , j’avais un peu oublié que j’étais plus en touraine et faire 15km  » à fond  » ici c’est beaucoup trop dur pour moi j’ai tenu à peine neuf bornes .

Nous slalomons maintenant le long d’un ruisseau , nous alternons passage dans l’eau , passages de marches , des cassures , petits raidillons ,évidement , des fois  ça glisse et cela pendant deux kilomètres , quand on est lucide ça passe assez facilement avec un peu de technique quoi qu’il y a  deux marches , ils doivent pas être nombreux à  les avoir montées , il fallait  maitriser le trial . Là tu commence à comprendre la définition du raid de montagne .

Revoilà les crampes , je prend cette fois 10mn de pose.

Pendant la pose , je vois passer quelques VTTistes équipés avec coudiéres , genoullières et aussi casques intégrales , je comprend beaucoup mieux pourquoi maintenant , c’est plus sécurisant si on veut attaquer un peu .

Je repars , le sentier devient plus facile.

Je repars tranquillement , après 700m de sentiers plus facile , je quitte le bois pour finir les deux derniers kilomètres du parcours sur route . A l’arrivée j’attends Patrick pour aller chercher nos plateaux repas bien mérités.

Vidéo d’une  fin de parcours pleine de surprises


LES TERRES NOIRES , C’EST LE « MEGARAID »

Ce raid est un des plus beau challenge de l’été , c’est le  » mégaraid  » , terrain de prédilection des compétiteurs , et aussi des baroudeurs et raiders affutés , c’est du costaud , tout est pratiquement passable sur le vtt pour le 55km à condition d’être fort physiquement et d’avoir un sacré bagage technique , pour moi , quelques pieds , petites poucettes sur des raidillons , pas mal d’échecs sur les épingles et marche en côtes , plus 2 gamelles .

Les terres noires c’est comme les 1er film de Bruce Willis , ça n’arrête pas d’un bout à l’autre .

parcours FFC n°7

Nos sorties avant la randonnée

Le jeudi est consacré au voyage , dès vendredi , après une courte visite à digne les bains pour récupérer la brochure de l’espace VTT -FFC

 à l’office du tourisme .

Nous traçons sur le GPS une trace au départ de notre gite ,

deux parcours FFC passent  à Champtercier . Notre parcours inclue

une partie du circuit n°7 via le col de Peipin avec un crochet vers le col de Ste Croix histoire de se familiariser au terrain montagneux.


Le parcours n°7 annonce la couleur , avec hormis les côtes , des supers passages à flan de montagne , parfois techniques ,

très peu larges et parfois  un peu périlleux surtout après l’orage ,

notre moyenne est ridicule , nous croissons un couple de marcheurs étranger habitué des parcours Dignois , nous discutons 10mn

avant de prendre la direction du col de la Croix .

L’ascension s’avère difficile , c’est plus un parcours pédestre mais nous arrivons à passer quelques passages sur le vélo ,

 ça demande énormément d’effort alors la plupart du temps ,

on marche . Nous montons  jusqu’a une crête , on peut voir le relais que je pense être le départ d’un single descendant vu sur une vidéo .

Comme nous avons un peu marre de pousser le vélo,

nous décidons de redescendre par le même chemin , elle se fait entre 60 et 95% sur le vélo selon le niveau , pas toujours facile avec toutes ces pierres.


De retour sur le circuit n°7 la trace devient plus facile , avec quelques faux plats , des points de vue sur la vallée . Après un petit hameau ,

 la trace du circuit n°7 coupe la route à plusieurs reprises , il y a quelques

passages pentu à négocier , l’un de se termine par un escalier avec

de larges marches en rondins de bois . Nous ne terminons pas la suite du parcours car la boue de l’ascension vers le col de Peipin ,

chemin fraichement égalisé , à ruiné nos transmissions ,

les dérailleurs menacent de se retourner . 25km se sera tout pour aujourd’hui.

Les gorges du Verdon tout proche

Le samedi est consacré à la visite des gorges du Verdon à 30mn de Dignes les Bains .Nous faisons une partie à pied sur le GR ,

c’est vraiment grandiose puis nous passons prendre

nos plaques  aux inscriptions du raid des terres noires  .

Trace GPS     http://www.randovtt.com/trace-randonnee-vtt/gps/raid-terres-noires-2010_27075.html


lien vers le site organisateur

également d’autres vidéos de spots VTT sur:

Vidéos spots VTT batarami37


Catégories :vtt Indre et loireTags:,

2 commentaires

  1. Ach, Philou … Tu vas devenir célèbre !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :