Compte rendu et vidéo 2015 rando VTT des Bush maines (85) : le pays des bidasses en folie



Un 47 km technique qu’on est pas près oublié, ainsi  une bande de bidasses en folie.

Vidéo de Bruno sur notre participation 2015 sur le 70km. Il c’est concentré sur quelques beaux exemple de passages techniques, il y a aussi du plus roulant. Pour ma part j’avais zappé trois spéciales pas très technique pour tenir la distance.

Un gros travaille de défrichage sur les parties privé spécialement pour la randonnée effectué par les Bush Maines. Merci pour votre superbe randonnée éphémère.

Le site des Bush Maines

La belle vidéo des « déraillés » est déjà à voir sur le site Bush Maines. Elle n’est pas vraiment représentatif des difficultés rencontrés sur les options hard : on imagine que ce n’est pas facile à filmer, tout le monde pense surtout à ne pas ce prendre une gamelle. On est plus sur des images du parcours de base qui déjà occupe bien.

Il y a aussi la vidéo des dynamos qui ont effectué le parcours de 66km avec toute les options : cela à du bien les occuper. On voit plus de passage technique , un bon résumé.

http://www.dailymotion.com/video/x1vpzkd_bushmaine-2014-les-dynamos_sport

Depuis plusieurs années j’avais repéré cette rando qui paraissait très technique. Cette année Patrick se joint courageusement à moi ( il n’ai pas trop fan de technique) pour un périple en vendée le dimanche 18 mai 2014. Les départ étant autorisé jusqu’à 10h nous arrivons à 9h30 à Saint Georges de Montaigu pour participer à la rando VTT des bush maines : nous partons sur le parcours de 47 km ( en prenant toute les options techniques) vers 9h50.

Des le départ on roule sur le haut talus de la route : on sent bien qu’il recherche le moindre passage monotrace. Suit raidillon, passage de digue, quelques bonnes marches : cela commence bien et on est encore loin imaginé se qui va suivre.

Rapidement on attaque les 1ére sections techniques en options ( mais nécessaire pour avoir 47 km au compteur). Si au début on avait quelques sentiers plus tranquille entre les deux , rapidement le parcours va monter en puissance.

De la courte sections technique de 300m à celle d’1 km il y à de quoi se faire peur : surtout sur les options hard. La spéciale ACDC hard était particulièrement exigeante autant techniquement que physiquement ( 1 tiers fait à pied ). Arrivé pour moi au 1er ravito à 11h10 Patrick en même tant en zappant une ou deux options techniques.

Le parcours de base devient plus exigent avec plus de dénivelé et  les options techniques  de plus en plus rapproché, du cout l’effort est permanent sur une distance de plus de 10km. Au départ en bonne forme, je tape bien dans la butte , c’est plus fort que moi quand je vois un tel parcours. J’arrive rapidement au 2 éme ravito et je continue sur un bon rythme.  Patrick ne faisant pas toute les spéciales, on se retrouve souvent sur le parcours.  Après quelques beaux challenges et dénivelé,  quelques signes de faiblesse apparaissent : il faut que je réduise sérieusement la voilure.

Le dernier tiers du parcours à quelques kilomètres fait sur route pour rejoindre d’autres zones techniques : c’est là que curieusement les 1ére tension musculaire commence pour moi. Ma fin de parcours est plus cool pour ne pas finir avec des crampes. A chaque zones techniques je garde le moral et je retrouve de l’allant pour passer au mieux . Moins lucide, les petites fautes techniques sont de plus en plus nombreuses. J’ai eu droit à une petite chute sur une épingle en terre fuyante avec une crampe qui partira heureusement rapidement.

Je suis attentif à ne pas louper une seul option technique, même mes plus courtes de quelques mètres : parfois une options dans l’option. En toute fin de parcours, ça devient très dur de prendre les options quand en même tant on te propose un passage nettement plus facile. Il m’est arrivé en fin de parcours de louper le départ d’option et de revenir en arrière pour la prendre et aussi dans faire une deux fois de suite.

Au final j’arrive à 14 h30, autour de 4h30 ravitos compris pour faire 47 km autour de m DV (non vérifié, pas de GPS) : belle moyenne ( avec ma meilleure forme de l’année, c’est pour dire). Patrick arrive un petit quart heure après avec 41km au compteur : il n’a pas pris les options les plus hard.

A l’arrivée les bidasses avec anciens véhicules de l’armée et canon font le chaud. Un sandwich,  bière et une pomme sont les bienvenues . Pas pris le temps de prendre des photos, il faudra vous déplacer l’année prochaine pour découvrir les parcours bush maines : en grande partie sur terrain privé nettoyer pour l’occasion et fermer après la rando. Le balisage était correct pour mon 47 km malgré les multiples directions proposées : il est facile d’adapter son parcours en fonction de sa forme et son niveau technique. Il y avait aussi un parcours de 20km et 65km ( certain on loupé la bifurcation du 65 km et son reparti sur la 1ére boucle et quelques autres sur la route). Pourtant parti dans les derniers je n’ai pas eu de problème de balisage.

Si vous êtes fan de la Casse pattes de Reugny(37), de la FDP ride du lac mort de Bréhémont(37) le 29 juin 2014, de la Blançoise à LeBlanc (36) le 08 juin 2014 ou du run des sillons (44) le 24 mai 2014 : vous adorerez la rando des bush maines qui est encore plus technique ( en ne loupant aucune des options très nombreuses).

Ah,  j’oubliai, le vélo aussi à beaucoup souffert : disque de frein voilé, jeu au pédalier et cassette dé-serré. J’ai aussi dépassé 3 casses de chaine : je suppose qu’il y en a eu d’autres.

Catégories :Actualités, infos, affiches randos VTT 37Tags:,

9 commentaires

  1. Après lecture de ton ressenti sur la Bushmaine, je te transmets notre petite vidéo du grand parcours, tu y retrouveras peut être quelques souvenirs.. à bientôt dans notre région.

    http://dai.ly/x1vpzkd

    Les Dynamos 85.

    J'aime

  2. Merci pour ton compte rendu, ça fait plaisir à lire. Peut être à samedi au Run du Sillon 😉

    J'aime

  3. Suivant ton récit, ça avait l’air bien sympa à faire. On verra pour l’année prochaine…
    Sinon me concernant, c’était la Raidefortiche (49) avec 100km et plus de 2000m de DP. Dont 400m sur les derniers 13km… Pas mal de secteurs techniques, pleins de raidillons hyper raides, des montées et des descentes de malades, de la caillasse, de super singles ombragés, de la vigne (bien sûr car pays du Layon), une vraie tuerie ce parcours! Par contre GENIAL quant tu as la caisse.
    A+ au Run du Sillon
    Bruno

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :