Vidéos de notre sortie urbaine de 50km sur St Cyr-sur-Loire et Tours (37)



On est parti pour une boucle de 52km passant par La Riche, Tours Sud, île Simon,St Cyr-sur-Loire, aux portes de la commune de Fondettes, Tours nord et on finit par les rives du Cher, le bois de Grandmont et la Bergeonnerie.

C R de Bruno Mériot avec quelques suppléments maison car je suis un peu aux fraises entre le montage des vidéos et les sorties VTT et route.
Le trio infernal est recomposé, Nico, Philippe et moi même (Bruno) pour la sortie VTT urbain du 14 aout 2017.
Départ 7h30 du parking de la piscine du lac. Petit échauffement sur la digue du Cher et bord de lac, avec les premiers petits escaliers (ici, on fait pas trop compliqué car il y aura bien de quoi s’occuper ensuite). Traversée du Cher par le pont du tram puis descentes de plusieurs escaliers et on longe le Cher.

On traverse La banlieue de La Riche via rues et allées, pas de difficulté hormis quelques marches à monter. On rejoint le prieuré de St Cosme puis la digue de la Loire côté sud via un escalier et un tunnel sous la rocade . On  retourne vers Tours et le pont Napoléon.

On s’amuse ensuite sur l’île Simon, avec le tour de l’île par le sentier au plus prêt de l’eau. Découverte d’un passage tordu entre pierres, racines et sable, on remonte vers le skate park et on s’amuse encore un peu sur les petites pentes sous le pont : on en profite pour apprécier les nouveaux tags.
On longe la Loire rive Nord vers l’ouest , on remonte les quais de St Cyr puis on grimpes vers Les Roches de Fondettes (longue grimpette). On redescend par les rues, parcs et petits challenges. On passe sous la rocade via un sentier rapide en prairie pour retourner sur St Cyr.

VTT Urbain, Tours et île Simon

Monter, descendre, monter descendre…Le dénivelé à commencé. Descente vers le quai , on remonte directe vers la mairie de St Cyr, belle grimpettes agrémentées de petites marches, Nico monte plein pot dans le raidillon : avant, deux trois escaliers au passage au niveau de l’église. Quelques secondes de fraicheur à rouler sous/entre les jets d’eau des fontaines, je tente deux passages sur le muret des bassins. Pour une fois, Philippe ne le sent pas et Nico passe la main. On traverse le parc de la tour aux pas, juste pour les yeux. On redescend vers la Loire par la ruelle des 100 marches : escalier ou glissière au choix, aujourd’hui glissière car on a pas fini d’être secoué. Un coup à droite par les oops lisses, un coup à gauche par les marches, pour finir par la série de marches plus raide au bord de la route.

On regrimpe le coteau par une petite rue assez raide. Un escalier rattrape une petite rue, elle nous fait redescendre pour de nouveau monter plus cool pour arriver en haut du carrefour de la tranchée. Quelques marches bien raides puis on file grand train pour la descente de La Tranchée.
Deux beaux escaliers à droite du pont Wilson on s’amuse un peu : Nico emprunte peu d’escalier pour garder en bonne état sont vélo de haut de gamme de XC, le parcours est exigeant pour la mécanique… on lui propose de ce trouve un autre bike qui craint pas pour ce type de parcours.  Pause sous le pont Wilson avec quelques sauts puis on suit la trace de Philippe qui nous mène par l’église St Symphorien (au passage, petit slalom dans une ruelle avec un escalier bien tordu,  ça tabasse de la mort avec des marches hautes, courtes ou très longues. Nous passons cette escalier en hurlant tellement ça tabasse fort. Nico , on ne l’aura jamais autant vue à pied sur une balade VTT, il passera sagement le vélo à la main…
Après un peu de grimpette, on arrive assez rapidement à l’endroit que j’avais coché dans un coin de ma tête: « la descente des 100 marches » en haut de l’allée de la cote fleurie. On arrive donc en haut de cet escalier long de plus de 30m, je pars devant sans réfléchir pour ne pas avoir d’hésitation pour mon 1er passage, du coup Nico qui a la caméra n’aura pas le temps de filmer mon passage bien maitrisé : fesses derrière la selle, les doigts légèrement en contact avec les 2 freins, je me lance dans cette descente. 1ère partie pas très longue (7/8m) puis un palier et là après quand tu y es tu y vas franco. Une descente de 30m sans pouvoir s’arrêter, les marches sont partiellement gommées plus la vitesse augmente. Heureusement je suis confiant et sûr de moi et finalement arrive en bas impeccablement…
Philippe me suit peu après avec son semi-rigide. Heureusement les marches ne sont pas très hautes! plus impressionnants que difficile cette escalier. On passe par dessus le boulevard du Maréchal Juin via parc, allées et petits faux plats.
On regrimpe toujours, petite boucle pour faire un escalier un peu tordu avec grandes marches tournantes. Plus loin, on redescend par des séries d’escaliers plutôt tordu et parfois étroits du côté de l’abbaye Marmoutier.
Après une petite incursion en bord de Loire, on remonte l’Hermitage par une courte ruelle finissant pas des marches montantes. Seuls Nico et moi passeront car notre guide Philippe essayera de passer en force et calera avant d’arriver en haut. Lol! On remonte encore une fois le coteau pour aller chercher un escalier difforme et tournant assez sympa enchaîné avec un plus direct en pallier. Finit pour les grimpettes au Nord de Tours.
Après un challenge descendant improvisé au bout du pont de fil, on traverse la Loire sur celui-ci. A sa sortie, petite balade touristique dans le quartier cathédrale via les ruelles pavées. puis, rue des ursulines pour passer devant le cinéma le studio, le conservatoire et le parc des vikings.

On rattrape le bord de Loire pour un 1er court single sous le quai du pont Mirabeau. Puis on tente celui en limite de St Pierre-des-corps sous le pont de l’autoroute : dévers en ciment avec mousses et arbustes suivi d’un single avec une forêt d’orties (merci Philippe). On longe l’A10 sur le petit sentier du PR avec un petit arrêt descente de digue, petit tunnel, quelques marches à monter. On enchaîne avec l’escalier rapide de Bouzignac, traversée du parking puis montée sur la digue du Cher. On arrive rapidement sur l’île Honoré de Balzac pour quelques petits challenges autour du bassin de slalom de Kayak.
Comme il est déja tard, on modifie un peu le tracé final. Passage par le bois de Grandmont ( juste pour une grimpette en sentier ) , deux descentes et un bon raidillon au niveau du parc (aujourd’hui, échec pour tout le monde) puis on monte vers la  Bergeonnerie  pour faire un dernier long escalier enchaîné avec trois virages serrés. On rattrape les allées du lac en passant par les jardins.  Finalement, la boucle est bouclé vers 12h30.
50km et 600m de D+. Mais que d’escaliers, de descentes raides sur les digues et de montées bien raides.

Escaliers de St Cyr et Tours Nord, partie 2

A voir sur https://dailymotion.com/batarami37

 

Catégories :Comptes rendus randos vtt d'Indre-et-Loire, vtt Indre et loire, VTT urbain autour et à ToursTags:, , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :