Compte rendu course Volcat UCI festival d’Igualada (ESP), c’était du 18 au 21 avril 2019



Notre expérience en course open, descriptif du terrain de jeu

Le lieu idéal pour rouler sur le terrain de jeu des pros UCI. 4 jours de courses pour un total d’environ 200 km avec près de 5000m de dénivelé. Pour nous, le Mettray VTT se sera une inscription en open et un départ  plutôt en fond de grille. On a suffisamment d’entrainement pour ne pas galérer mais ça s’arrête là. L’objectif est de se faire plaisir sur des beaux parcours et on a pas été déçu.

Mais avant, Départ de Tours le 17 avril vers 8 heures avec Jérome,Pascal et Yannick. On a loué une camionnette pour être alèse dans notre déplacement. Avec quatre chauffeurs, le voyage ne sera pas fatiguant.  Surtout, penser à bien s’hydrater pendant le trajet de 9h30. Perso, je décide finalement de prendre mon nouveau Orbéa Oiz pour cette compétition et je ne regretterais pas.

Après quelques courses, arrivée au magnifique gîte Can morei à Orpi. Tout est comme sur les photos du site Gite.fr. La personne qui nous accueil parle Français ce qui facilite la visite et installation : c’est un sportif en plus. Notre appartement paré neuf et bien équipé. Nous sommes ici à 20mn Igualada et 1h15 de Barcelonne. En bas du gite coule la rivière de Carme (Gorges de santa candia). En haut du coteau boisé domine une fortification.  Autour de belles route pas très fréquentées en journée pour la pratique du vélo de route.

Descriptif et ressenti au vue de ma course en open.

Sur une course à étape comme celle-ci on roule rapidement chacun à son rythme pour profiter de ses points forts et gérer les points faible. Donc ce compte rendu des étapes sera le mien. Peut habituer au course, je suis franchement juste quand ça monte sur les parties plus raides mais je me débrouille pas mal sur les tronçons techniques et les descentes.

Validation inscription, préparation pour la course.

Le matin, validation des inscriptions  et un petit tour dans l’un des magasin de VTT local.  Ensuite on retourne manger au gîte. Retour vers 15h à Igualada pour ce préparer pour la course. Départ de la 1er étape à 16h : les pros sont placés en 1er ligne suivie des inscrits en différentes catégories. Les inscriptions open comme nous installent ensuite en vrac, nous partons 5mn après.

1ère Étape : 35 km et 800 mètres+
2ème Étape : 70 km et 1 700 mètres+
3ème Étape : 65 km et 1 600 mètres+
4ème Étape : 35 km et 850 mètres+

Jeudi 18 avril, 1er étape 35km, 800m de dénivelé départ 16h et 16h05

Le départ est rapide même chez les opens, nous on part plutôt tranquille, on est en mode découverte et gestion. Le départ est roulant sans difficulté sur route et chemins, plutôt plat  sur 4km pour sortir d’Igualada puis en légère montée sur grands chemins sur 3,5 km ; les 500m suivant en sous bois sont plus raide.

Ensuite, 9km en forêt et garrigue nous offre un maximum de singles tracks souvent étroits ou il est difficile de doubler. Pour nous de gros bouchons, pas mal d’arrêts car si les espagnols qui sont en grande majorité de bon rouleurs, par contre, à la moindre petites difficultés techniques ils sont arrêtés. Là, on regrette de n’être parti un peu plus vite car il y avait de quoi bien s’amuser. Singles sinueux, étroits, courts raidillons et courtes descentes poussiéreuses et raides ; les traces sont quand même très fréquentées et propres malgré quelques racines et passages sur dalles rocheuses. Beaucoup de mouvement de terrain et une bonne côte de plus de 100m de dénivelé pour ce tronçon.

On enchaine avec 2,5km kilomètres de grands chemins en montée roulantes. De nouveau on rentre en forêts et garrigue pour 3,5km en légère descente avec des singles qui aurait pu être assez rapide. Quelques courts passages techniques plus trialisant ou on finit malheureusement à pieds. Le parcours est top, on arrive de temps en temps à avoir du champs libre , on se fait alors plaisir. Il faut parfois anticiper les arrêts, il peut être valable de doubler dans la garrigue sans risque surtout pour les prochaine étapes.

De nouveau du roulant en grands chemins sur 2km et même si je relance plus fort, je me fais doubler. Puis 2km de singles pas très sinueux mais avec de belles montées et descentes, on prend du dénivelé. Quelques courts raidillons, marches et courtes descentes raides, encore des ralentissements. On continu avec près de 5km plutôt roulant mais agréable entre forêt et zones arides, chemins dans les champs avec relances. On prend 150m de dénivelé positif et la moitié en descente. Maintenant c’est en gros 3,5km à dominante descendante et monotrace : peut de pente, propre, il y a moyen d’aller vite mais attention aux virages serrés dans les parties étroites.

Reste maintenant 4km dans l’ensemble roulant essentiellement sur grands chemins : avec des faux plat plus ou moins long. 600m seront plus typé single semi urbain avec passerelle petits raidillons et le final plat sur le parking du festival. Une belle étape ou il était très important de prendre un départ rapide pour ne pas être gêné dans les singles souvent étroits ou il est souvent impossible de doubler. Pas mal de poussière et descentes devenant sableuses. Quelques courts raidillons ou il faut engagé et faire passer la technique.

Classement : scrath 488/635 et 103/174 en open pour un temps de 2h441mn48

Vendredi 19 avril, 2ème étape 70km, 1700m de dénivelé : départ 9h et 9h05

Aujourd’hui, c’est l’étape reine de la Volcat 2019 avec 1700m de dénivelé. Départ très rapide comme toujours avec près de 10km à 80% grands chemins roulants :  avec 280m de dénivelé positif et environ 90m en négatif. On est sur l’autre versant « montagneux » d’Igualada. Autant dire que les bons rouleurs prennent le large. Pour moi, j’essaye de partir un peu plus vite tout en gardant en tête la longueur de l’étape.

Toute la suite de l’étape se sera les montagnes Russes jusqu’à la fin, que du bonheur. En détail on enchaîne avec 2,5km de singles tracks, monotraces plus ou moins large avec beaucoup de mouvement de terrain. La terre de plus en plus ocre de ce coté. Suit 1,5km de roulant sur grands  chemins puis on remet cela avec 4,5km de monotraces, singles techniques, sentiers typés quad ou il faut quand même restés attentifs : tout cela ponctué de descente technique, courts raidillons. Encore des courts bouchons mais rien à voir avec hier. Il y a moyen de ce faufilé pour ne pas perdre trop de temps.  Après être passé au dessus d’une grande route, on continu avec 2,5km plus roulant mais avec quelques raidillons ou il faut engagé. il y a pas mal de changement de direction, on reste sur du parcours ludique avec 120m de dénivelé négatif et 60m en positif.

Maintenant on nous propose du très lourds, le top du top. 40km de plaisir absolue et d’efforts car en plus les dénivelés s’enchaînent. Quasiment aucun plat et des changements de direction permanents. Quelques longs singles tracks royales avec passages techniques ou j’ai eu la chance d’avoir du champs libre ou  être dans la roue d’un bon descendeur pour l’un deux : celui là se terminé au 3ème ravito, je crois. En bas , même si on parlait pas la même langue on était obligé de partager notre joie. Adrénaline, adrénaline au max, il fallait mieux pas se louper sur ce long single avec marches racines et virages incessants. Il y a aussi des beaux points de vue en parcourant les sentiers de crêtes et ceux mouvementés qui contournent les collines sur les courbes de niveau. Des montées parfois raides et techniques et de courtes parties plus roulantes mais toujours avec attraits : sinueux, piégeux, relances…

A peine 2km de grands chemins roulants jusqu’au niveau de l’autoroute puis on termine sur un final à la fois roulant et exigeant à tendance descendante sur 8km. Un mélange de sentiers larges, raidillons, courtes descentes bien techniques le long de l’autoroute. De la descente rapide sur chemins et on termine en sentier urbain avec une belle et courte descente que beaucoup on passait à pieds ( dans les open moins technique : pour ma part on s’engage à 4 sur la pente malgré les mises en garde des commissaires. La trace est très creusée, dur d’en sortie qu’en en bas le 1er chute, le 2ème aussi. En 3ème position je m’arrêtes en catastrophe pour pas leurs rouler dessus : derrière un 4ème arrive déja, il m’évite de peu et ce scratche entre moi et le gros rocher : un peu de mal à repartir pour lui. En tout cas merci de m’avoir évité. Reste la boucle plate d’un kilomètre autour du parking et festival pour rejoindre la ligne d’arrivée au sprint.

Que dire une étape de rêve, différente par rapport à hier. On est comptant d’en finir quand même. Un de mes plus beaux moments de VTT. J’ai pu enfin profiter des descentes techniques , c’est aussi pour cela qu’on est venu ici.

Classement : scrath 499/635 et 106/165 en open pour un temps de 4h48mn09

Samedi 20 avril, 3ème étape 65km, 1600m de dénivelé : départ 9h et 9h05

Encore une belle étape qu’il va falloir gérer pour ma part. Je ne sais pas du tout comment vont marcher les jambes ce matin. Toujours départ en urbain et roulant à dominante légère descente jusqu’au kilomètres 4. La courbe s’inverse, montée roulante souvent avec peu de dénivelé jusqu’au kilomètre 13 puis assez raide en forêt  puis plus raide en sous bois sur deux kilomètres. On a du prendre autour de 360m de dénivelé positif sur 10km. 1er vrai descente de près de 480m avec quelques épingles et 40m de dénivelé : c’est bon on est chaud.

Pour la suite, comment dire, c’est un peu comme hier, le top à quelques nuances près. 42km de montagne Russes avec un peu plus de courts passages roulants entre les sentiers et singles mais il m’a semblé il avoir plus de pourcentage dans quelques grimpettes. Encore de belles parties techniques mais très peu de pierres risquant d’être projetées sur le cadre, comme sur toute les étapes. Aujourd’hui , j’y vais un peu plus cool en descente (je me suis tellement fait plaisir hier ). On voit qu’il y a eu de la recherche pour trouver des parties attrayantes notamment autour des zones de ravitos. Des beaux chemins de crêtes un peu plus typé causse et garrigue. Pas de dévers technique sur les étapes. On prend quand même  environ 1100m de dénivelé positif en 38km et quelques belles descentes équivalentes..

Suit 4km à profil légèrement descendant sur grands chemins ou il faut tout donner pour ne pas se faire trop reprendre par les bons rouleurs. Après on rentre dans du sentier urbain peu large avec virages, passerelles, quelques dalles rocheuses et petits raidillons, c’est suffisant pour freiner  pas mal de VTTistes pas trop techniques sur le plateau open et gardé ça place (voir en reprendre un peu en anticipant) : ceci sur 2,5km au profil un poil montant. Reste le dernier kilomètre plat habituel au niveau du festival ou il faut cravacher et finir au sprint.

Classement : scrath 484/641 et 95/160 en open pour un temps de 4h41mn25 

Dimanche 21 avril, 4ème étape 35km, 850m de dénivelé : départ 9h et 9h05

Ce matin, je décide de me rapprocher des avant postes sur la ligne de départs, après tout, pourquoi ne pas tenter un départ plus rapide puisque c’est roulant sur les 1er kilomètres.  On fait 3km plutôt descendant semi urbain (90mD-) et 3km plutôt montant sur grands chemins (130m D+) suivi de 500m plus raide en sous bois. A noter qu’il a plu dans la nuit et que le terrain est un peu humide. Franchement rien de terrible , l’adhérence reste bonne. Ceci me rendra service dans les descentes de chemins rapides ou même là ( plus haut dans le classement open) on descend plutôt très lentement. On continu  à monter (130mD) vers la crête de la colline en sous bois sur chemins ou  sentiers rapprochant, toujours assez roulant :  ceci sur 3,5km. A suivre, 1ère descente en single et épingles de 450m ( 45mD-).

De nouveau, ça monte :  régulier et roulant de nouveau sur 3,5km (130m) . On tire un grand droit  pour rejoindre la créte.  Ca continu sur l’autre versant  avec 6,5km avec pas mal de mouvements de terrain (240m D- et 210m+) souvent en grands chemins mais ça reste agréable avec quelques virages et points de vue. Là encore beaucoup de dépassements en prenant les trajectoires les moins belles. Maintenant 1km de monotrace rapide avec quelques pièges à éviter puis on descend au ravitaillement en 600m (45m-) avec monotrace. De nouveau on grimpe près de 3km (130m D+) en grande partie sur grands chemins avec je crois quelques manœuvres attrayantes. La descente de 3,5km se fait en belles monotraces larges et rapides avec quelques freinages et courts passages techniques (env. 200mD-).

On termine avec pas mal de monotraces urbaines et petits challenges (2,5km) mais mine de rien le profil est légèrement montant (40mD+) et quand tu baisse de régime il faut s’arracher. Deux raidillons pas si terrible cause des minis bouchons car un poil humide , il a été valable pour moi et d’autres de porter sur une option plus raide. Plus de jus pour relancer le dernier kilomètre plat sur le parking du festival mais personne revient derrière.

Cette étape était plus roulante mais avec quand même pas mal de manœuvres est un peu d’humidité qui m’a , au final pas trop désavantagé. Quelques raidillons bien négocier, Des anticipations pour éviter des minis bouchons ou on pouvait passer les yeux fermés. Un petit slalom dans la garrigue, est hop, 10 de doubler. Au final une belle étape différente des précédentes ou j’obtiens mon meilleure classement.

Classement : scrath 443/634 et 92/161 en open pour un temps de 2h00mn51

Au général des 4 jours c’est 13h42mn12 sur le vélo. scrath 443/634 et 92/164 en open. A 5h17mn du gagnant élite pro !!! et 3h02 du vainqueur open.

Pour le reste du groupe Mettray VTT , Jérome finit proche de moi. Pascal sans entrainement à géré en s’améliorant un peu tout les jours  et Yannick malgré une impasse sur la 3ème étape nous a surpris sur l’étape final ou il arrive pas si loin de nous.

Que de bon souvenir sur cette Volcat superbement organisé. Ravitaillement, balisage au top et bien sur parcours superbe et dépaysant. A refaire sans hésité !!

On a aussi profité du gîte dans le jacuzzi et la piscine encore froide pour la récupération. Des balades typés trail en soirée après la course le long de la rivière de carme et dans Igualada. Une excellent sortie avec quelques photos à la clef.

Catégories :course UCI vtt, vtt Indre et loireTags:, , , ,

2 commentaires

  1. A reblogué ceci sur Bienvenue dans l'antre de FrançoiseWeb … Welcome to FrançoiseWeb's lairet a ajouté:
    Un de mes amis a participé à la Volcat … Course de VTT espagnole et, il a beaucoup aimé y prendre part !! Voici son compte-rendu …

    J'aime

  2. Ah que voici un joli compte-rendu !! Vivant, étoffé avec le détail des temps … Photos sympas et qui permettent d’apprécier, à un niveau moindre, le site de la Volcat !! Tu nous en raconteras encore plus, demain soir !! Bises de Fanfan

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :